Quand l’intelligence artificielle s’immisce dans l’univers émotionnel du spa …

Quand l’intelligence artificielle s’immisce dans l’univers émotionnel du spa …

Et si Intelligence Artificielle et Spa étaient compatibles ?

Difficile à croire dans un secteur où le contact humain semble si essentiel pour satisfaire et même parfaire l’expérience client. Et pourtant, le pari n’est finalement pas si fou, et l’intelligence artificielle permettrait au contraire de renforcer l’intelligence émotionnelle des professionnels du spa. Découvrons donc comment… Avant de rentrer dans le vif du sujet, il apparaît nécessaire de répondre à cette question : « Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ? ». Elle est partout et pourtant de quoi parlons-nous vraiment ?

L’Intelligence Artificielle, ou plus souvent nommée IA, vise à « créer ou simuler, chez les robots ou les logiciels, une intelligence comparable à l’homme ou davantage spécialisée »

(La ville intelligente pour les Nuls de Lorraine Auffray et Christophe Barge).

L’IA peut donc être un robot, ou un simple logiciel. Il peut s’agir de « machine learning », système doté d’un système d’apprentissage, « guidé » en amont par le travail de l’homme, pour qu’à terme le système traite par lui-même l’information. Il peut aussi s’agir de « chatbots », robots conversationnels. En fait, l’IA peut prendre diverses formes et se cacher derrière de nombreux objets et applications…

Quid du secteur de la beauté ? Longtemps perçu comme futuriste et même tout droit sorti de la science-fiction, il semblait difficile d’imaginer l’IA dans le secteur de la beauté, et on la cantonnait alors systématiquement aux champs de l’ingénierie, de l’automobile ou bien de l’high-tech pur et dur.

Mais c’était sans compter sur L’Oréal, par exemple. En effet, le célèbre groupe a bien compris l’utilité de l’IA, et cherche donc, de plus en plus, à l’utiliser pour offrir à ses clients de nouveaux produits et de nouvelles expériences toujours plus personnalisés.

Ainsi, en début d’année L’Oréal Professionnel, en collaboration avec Modiface, a développé l’application Style My Hair, « une technologie 3D basée sur l’intelligence artificielle pour simuler différentes couleurs de cheveux », ou encore Le Make Up Genius Bar L’Oréal. En 2017, l’entreprise leader en cosmétique avait également créé, avec Tech Incubateur, une brosse intelligente Hair Coach, remplie de capteurs, elle pouvait ainsi évaluer la qualité et les besoins du cheveu. La marque Lancôme (du même groupe) avait également capté l’attention lors du salon Viva Tech 2017, avec Le Teint Particulier Lancôme, qui proposait une machine capable de scanner la peau pour confectionner, sous les yeux du client, un produit sur mesure en quelques minutes, correspondant parfaitement à sa carnation.

Dans le secteur de la beauté, il n’y a pas que le mastodonte L’Oréal qui innove en IA. Bien au contraire, de nombreuses start-ups se lancent sur ce crédo, à l’image de Hi Miroir, ou encore Lucette.

Et si, on transposait cette Intelligence Artificielle au domaine du spa hôtelier, qu’est-ce que cela pourrait donner ?

Dans les salles de bain des chambres de l’hôtel, on pourrait orner les murs d’un Hi Miroir. Celui-ci scannerait la peau et prodiguerait un diagnostic beauté, invitant ainsi le client à se rendre au spa de l’hôtel pour un soin ou bien simplement pour acheter les produits qui lui faut. Le Hi Miroir pourrait aussi offrir la possibilité de commander directement les produits du spa qui lui seront alors tout simplement déposés dans sa chambre.

Pourquoi pas également équiper le spa d’une cabine Hi Miroir, pour celles et ceux qui, timides ou pressées, voudrait réaliser un diagnostic de peau rapidement et discrètement ? Cela n’exclut évidemment pas au personnel du spa de proposer un diagnostic plus poussé aux clients, et d’accueillir et guider les clients à leur arrivée au sein du spa.

On pourrait imaginer équiper les clients d’un bracelet connecté qui pourrait enregistrer un certain nombre d’informations lors de leur soin, comme le rythme cardiaque pour estimer les émotions et les zones plus sensibles du client lors du soin, informant ainsi le professionnel de l’état de détente et de relaxation de son client, pour in fine pouvoir prodiguer un soin au plus proche de ses besoins.

Un chatbot pourrait être mis en place via une application spéciale ou bien plus simplement via Facebook ou encore directement sur le site (car vous savez désormais l’importance d’avoir un site web accueillant et bien pensé). Ce robot conversationnel permettrait aux clients de réaliser, rapidement et facilement sur leur mobile, leur tablette ou bien leur ordinateur, une réservation de soin adapté à leurs besoins au regard de l’entretien passé avec le chatbot. Ce chatbot pourrait aussi être renforcé par une forte connaissance client, en s’enrichissant des données publiques collectables du client. L’entretien serait ainsi contextualisé et personnalisé créant une relation de confiance et de connivence entre le client et le chatbot du spa, avant même qu’il n’ait été accueilli par le personnel qualifié du spa. Aussi, il serait pertinent de préciser au client qu’en réalisant ce diagnostic en ligne, il gagnera du temps de soin en spa, car celui-ci aura déjà été réalisé.

Créer de la « Smart Data », autrement, il s’agit de tirer intelligemment profit du Big Data. Les données collectées par l’Hôtel, lors des précédents passages au spa du client, les données contextuelles et les données publiques seraient ainsi collectées et traitées pour créer des news et des offres contextualisées et personnalisées, également pour soumettre des rappels de RDV, mais aussi pour ajuster les prix en fonction des événements externes qui peuvent impacter la demande, et ainsi optimiser son spa.

C’est d’ailleurs sur cette même idée que la start-up Victor & Charles est née, proposant ainsi ce genre de service à des grands groupes hôteliers comme le groupe ACCOR par exemple. Ce genre d’IA peut donc facilement être transposable au secteur du spa et particulièrement à celui du spa hôtelier. Avec le « Smart Data », adieu le bonjour basique et sans âme pour tous les clients indépendamment de leur style de vie, et bienvenue à l’accueil chaleureux, personnel et personnalisé, qui, d’emblée, offre une expérience différente et agréable.

Globalement, grâce à l’Intelligence Artificielle, le spa dispose de moyens pour mieux connaître ses clients, mieux les conseiller et les comprendre, pour leur offrir une expérience unique avant, pendant et après leur passage (et même hors de leur passage).

Bref, l’Intelligence Artificielle pousse encore plus loin l’expérience émotionnelle du spa…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *